• Women For Women France

COMMUNIQUÉ DE PRESSE | Campagne d'urgence - COVID-19

Des personnalités se mobilisent pour aider les personnes non-françaises victimes de violences conjugales en France pendant le confinement COVID-19


En réponse à l'augmentation des violences conjugales pendant le confinement et aux mesures d'urgence mises en œuvre par le gouvernement français, Women for Women France a lancé une campagne multilingue destinée aux personnes non-françaises et/ou immigrées vivant en France.



Dans leur langue maternelle ou une autre langue, des personnalités françaises telles que Jane Birkin et Éric Cantona ont transmis des messages destinés aux personnes victimes de violences conjugales, sur la façon d’obtenir de l’aide.


La présidente de WFWF, Sarah McGrath, a précisé que même en temps normal, les personnes non-françaises et/ou immigrées sont déjà confrontées à d’énormes désavantages lorsqu'elles sont confrontées aux violences conjugales.

« Peut-être qu’elles sont loins de leurs familles et de leurs proches, peut-être qu’elles ne maîtrisent pas encore le français, ou qu’elles souffrent d’une dépendance économique et administrative vis-à-vis de leur compagnon, surtout si leur titre de séjour est subordonné au maintien de la vie commune avec le conjoint violent », a-t-elle expliqué.

« Pour une personne non-française cherchant à retrouver la sécurité et son indépendance, l’angoisse d’être séparée de ses enfants peut devenir une barrière majeure. Cette population a aussi un risque plus élevé d’avoir une connaissance limitée du système français et des services de soutien qui leur sont disponibles. »

L’objectif de cette campagne était de fournir aux personnes avec des compétences limitées en français et qui sont confrontées à des violences conjugales comment obtenir de l’aide, tout en les rassurant : on ne vous oublie pas, vous n'êtes pas seules.


La campagne a été diffusée en vingt-sept langues.


​Women for Women France a travaillé en étroite collaboration avec les services gouvernementaux, des spécialistes et des psychologues spécialisés en traumatismes, des traducteurs, des groupes communautaires, et des organisations de premier accueil aux victimes pour s'assurer du contenu approprié et fiable de la campagne.

Avec une approche très ciblée, la campagne a bénéficié du soutien d'associations, d'ambassades et de consulats, de médias en langues étrangères et de communautés virtuelles de ressortissants étrangers en France, de sorte que les messages atteignent le public visé.



Les personnalités qui se sont mobilisés pour la campagne sont les suivantes :


Victoria Abril

Nikos Aliagas

Ariane Ascaride

Jane Birkin

Nader Boussandel

Rachida Brakni

Éric Cantona

Clara Choï

Hocine Choutri

Anggun Cipta Sasmi

Linh-Lan Dao

Dave

Imane El Keurti

Rona Hartner

Alexis Manenti

Inna Modja

Bruno Sanches

Ayşegül Savas

Pallavi Sharda

Salimata Sylla

Nadia Tereszkiewicz

Xin Wang.


Contact presse media@womenforwomenfrance.org