Faire garder ses enfants de moins de trois ans

En France, l’école est obligatoire pour tous les enfants à partir de trois ans. Si vos enfants ont moins de trois ans et que vous avez besoin de les faire garder, il existe différentes solutions de garde. Leur rôle est d’accueillir les enfants et de veiller à leur santé, leur sécurité et leur bien-être.

Vérifié par Ouarda Varda Sadoudi le 30/05/2022

Il peut parfois sembler effrayant de confier son bébé ou jeune enfant à des personnes que l’on ne connaît pas personnellement, surtout dans un pays où l’on n’a pas grandi. 

Cependant, les solutions de garde disponibles en France sont assurées par des professionnels qualifiés, formés pour assurer la sécurité et le bien-être des tout-petits. Ce sont dans la grande majorité des femmes. 

En France, les principales solutions de garde de jeunes enfants sont :

  • les établissements collectifs appelés “crèches”
  • les professionnelles agréées appelées “assistantes maternelles”
  • les services privés de garde à domicile.

Vous pouvez faire une recherche sur ce site pour connaître les solutions de garde proposées près de chez vous.

Les établissements collectifs appelés “crèches”

Les “crèches” sont des établissements qui accueillent les enfants en collectivité. Il en existe différents types : collectives, familiales, parentales ou encore d'entreprise.

Dans les “crèches”, les enfants sont sous la responsabilité de professionnels qualifiés qui ont suivi une formation spécialisée. Ce sont en grande majorité des femmes.

Ce mode de garde est le plus facile à gérer administrativement.

  • Pour être admis en “crèche”, votre enfant doit remplir les deux conditions suivantes :

    • avoir entre deux mois et trois ans
    • avoir reçu les vaccinations obligatoires pour son âge, sauf contre-indication attestée par un certificat médical.
  • Les tarifs dépendent du type de “crèche” et s’adaptent généralement aux revenus des parents.

  • Dans un premier temps, contactez l’administration de votre ville appelée “mairie” pour connaître le système d’inscription en “crèche”. 

    Vous pouvez aussi chercher les “crèches” qui ont des places disponibles dans votre ville sur ce site.

    La procédure d’inscription dépend de la ville où vous habitez et du type de “crèche” que vous avez choisi. Demandez-leur les démarches à faire et les documents à fournir.

    Si vous travaillez, vous pouvez aussi demander à votre employeur s’il est possible d’avoir accès à une “crèche d’entreprise”.

Les professionnelles agréées appelées “assistantes maternelles”

Une “assistante maternelle” est une professionnelle agréée par l'administration de votre département appelée “conseil départemental”. 

Elle a reçu une formation professionnelle spécialisée et remplit les conditions pour accueillir jusqu’à quatre enfants enfants :

  • à son domicile 
  • ou dans un lieu partagé avec d’autres professionnelles agréées appelé “maison d’assistantes maternelles (MAM)”.
  • Les “assistantes maternelles” fixent généralement un tarif horaire, en moyenne entre trois et quatre euros de l’heure, auquel s’ajoutent des indemnités journalières : 

    • indemnité de repas si c’est elle qui fournit la nourriture pour votre enfant
    • indemnité d’entretien pour l’achat de matériel.

    Le coût total mensuel dépendra de nombreux facteurs, notamment du nombre de jours et d’heures pendant lesquels elle gardera votre enfant.

  • Il existe plusieurs moyens de trouver une “assistante maternelle”. 

    Il est recommandé de contacter le service petite enfance de votre département appelé “Centre de protection maternelle et infantile (PMI)”. Vous pouvez également faire une recherche par code postal sur cet annuaire

    Une fois que vous les avez contactés :

    • ils pourront vous fournir une liste des “assistantes maternelles” disponibles près de chez vous
    • ils pourront vous informer sur les démarches à faire pour la recruter. Vous devrez notamment mettre en place un contrat de travail.

    D’autres options possibles pour trouver une “assistante maternelle” :

    • faire une recherche sur ce site
    • contacter le service petite enfance de la “mairie” de votre ville.

Les services privés de garde à domicile

Des solutions privées de garde à domicile existent également, par exemple :

  • Vous pouvez employer une personne appelée “nounou” pour qu’elle garde vos enfants chez vous.
  • Vous pouvez vous mettre d’accord avec une autre famille habitant près de chez vous pour employer une “nounou” ensemble et organiser un système de garde partagée. Dans ce cas, votre “nounou” gardera les enfants alternativement au domicile de l’une et de l’autre famille.

Il est obligatoire de mettre en place un contrat de travail.

Le coût d’une garde à domicile est généralement plus élevé qu’une “crèche” ou une “assistante maternelle”, mais vous pouvez bénéficier de réductions sur vos impôts sur le revenu.

Me faire aider

En France, des services sont disponibles pour vous soutenir, vous conseiller et vous accompagner dans vos démarches. La plupart sont gratuits.

  • Les “Centres d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF)” aident le public, en particulier les femmes, dans de nombreux domaines tels que : l’accès au droit, la santé, la recherche d’emploi, la formation, la création d’entreprise ou encore les modes de garde d’enfants. 

    • Ces services sont gratuits.
    • Ils pourront vous expliquer vos droits et les démarches à faire. Certains centres proposent aussi de vous accompagner dans certaines de vos démarches.
    • Langue disponible : français principalement. 
    • Contact : vous trouverez les coordonnées du “CIDFF” de votre département sur cet annuaire.
  • Les professionnels sociaux appelés “travailleurs sociaux” et “assistants sociaux” sont des professionnels qui accompagnent les personnes dans leurs démarches administratives et les aident à trouver des solutions en fonction des difficultés auxquelles elles sont confrontées.

    • Ces services sont gratuits.
    • Vous pourrez prendre rendez-vous pour recevoir des conseils personnalisés en fonction de votre situation et vous aider dans les démarches à faire, par exemple : demande d’aides financières d’Etat, demande de logement social, inscription au service national d’accompagnement pour les personnes sans travail “Pôle emploi”, etc. 
    • Langue disponible : français principalement.
    • Contact : vous pouvez faire une demande de rendez-vous avec un “travailleur social” ou “assistant social”
  • Une “mairie” est une administration locale chargée des politiques publiques à l’échelle d’une ville. Elle a notamment pour rôle de venir en aide à ses citoyens en difficulté. Elle pourra vous informer sur vos droits et les aides financières disponibles, vous orienter vers les bons organismes, ou même vous aider dans certaines démarches administratives. 

    • Ce service est gratuit.
    • Langue disponible : français principalement. 
    • Contact : vous trouverez les coordonnées de votre “mairie” sur ce site en précisant le nom de la ville où vous résidez.

Les informations ci-dessus ont été rédigées avec la plus grande attention. Cependant, elles ne sont pas destinées à remplacer les conseils que vous pourriez recevoir de professionnels. Les lois et procédures changeant régulièrement, il est important de consulter des professionnels qualifiés dans ce domaine.

Ça peut aussi vous intéresser

Demander des aides financières de l'Etat

Il existe de nombreuses aides financières proposées par les organismes publics français pour venir…

Retrouver une communauté en France

Loin de sa famille et de ses amis, il est normal de se sentir isolée, en particulier si l’on a été…

Recevoir une contribution financière de l’autre parent pour participer aux frais liés aux enfants

Même séparés, les parents doivent contribuer aux frais liés à leurs enfants. Le juge peut demander à…

Pour contacter la Police :

Défiler vers le haut