Suivre des études universitaires en France

Suivre des études à l’université peut vous permettre d’obtenir un diplôme, ce qui peut être utile pour trouver un travail en France, voire même obligatoire pour certains métiers. Les personnes non-françaises peuvent s’inscrire à des études en France sous certaines conditions.

Vérifié par Ouarda Varda Sadoudi le 30/05/2022

Si vous voulez suivre des études longues vous permettant d’obtenir un diplôme universitaire, vous pouvez envisager de vous inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur en France.

Vous trouverez ci-dessous les conditions à remplir et les démarches à faire pour pouvoir s’inscrire dans un programme universitaire.

Si vous voulez plutôt faire une formation professionnelle, y compris une formation certifiante, vous pouvez consulter notre page dédiée.

Le système universitaire en France

En France, les études universitaires commencent après le lycée. Pour s’y inscrire, il faut avoir réussi l’examen de fin d’études secondaires appelé “Baccalauréat (Bac)” ou son équivalent étranger.

  • Il existe différents types d’établissements d’enseignement supérieur, notamment :

    • Les “universités”, qui sont des établissements publics qui dépendent de l'État français et sont rattachés à des zones géographiques scolaires appelées "académies".
    • Les “grandes écoles”, qui sont des établissements publics ou privés accessibles sur concours. Il faut généralement suivre d’abord une formation spécifique de deux ans appelée “classe préparatoire”. L'entrée dans ces établissements est très sélective et les tarifs d’inscription élevés, mais ils ont une bonne réputation en France.
  • La formation universitaire est découpée en trois cycles.

    Vous pouvez obtenir un diplôme à la fin de chacun de ces cycles.

    Cycle 1 : Bachelor degree “Licence” / “Bac+3”

    Le premier cycle dure trois ans. Les trois années sont appelées “Licence 1”, “Licence 2” et “Licence 3”.

    A la fin de ce cycle, vous pouvez obtenir un diplôme appelé “Licence” ou “Bachelor” selon la formation suivie. Vous avez alors le niveau “Bac+3”.

    Cycle 2 : Master degree “Master” / “Bac+5”

    Le deuxième cycle dure deux ans. Les deux années sont appelées “Master 1” et “Master 2”.

    A la fin de ce cycle, vous pouvez obtenir un diplôme appelé “Master”. Vous avez alors le niveau “Bac+5”.

    Cycle 3 : Doctorat / “Bac+8”

    Le troisième cycle dure trois ans et correspond à la formation doctorale.

    A la fin du doctorat, vous pouvez obtenir un diplôme appelé “Doctorat”.

Conditions

Les études en France sont ouvertes à toute personne, quelle que soit sa nationalité.

Vous devez cependant remplir certaines conditions :

  • Pour pouvoir vous inscrire en première année d’université, vous devez avoir passé le diplôme de fin d’études secondaires appelé “Baccalauréat (Bac)” ou son équivalent étranger.
  • Pour pouvoir vous inscrire à des niveaux supérieurs à la première année, vous devez avoir reçu des diplômes universitaires.
  • Une fois votre inscription acceptée, et si vous n'avez pas encore de droit de séjour, vous devrez demander un document vous autorisant à rester en France appelé “titre de séjour” portant la mention “étudiant”.

Les universités imposent ensuite leurs propres conditions. Par exemple, certaines demandent un niveau B2 de français minimum.

Coût d’inscription

Le coût de l’inscription à des études universitaires est très variable et dépend de nombreux facteurs comme par exemple l’établissement choisi, le niveau de diplôme obtenu à la fin, mais aussi votre nationalité.

Dans certains cas, il est possible de recevoir des aides financières appelées “bourses” pour payer ses études, même si vous n’êtes pas française.

Vous pouvez directement contacter les universités qui vous intéressent pour connaître leurs tarifs et les possibilités de “bourses” qui existent.

Procédure à suivre

Vous pouvez chercher un “établissement d’enseignement supérieur” près de chez vous sur ce site.

  • Les inscriptions à un programme universitaire se font généralement entre les mois de mars et de juin.

    Il est recommandé de contacter directement l'université de votre choix pour connaître le calendrier d’inscription et la procédure à suivre.

    La procédure d’inscription dépendra de plusieurs facteurs, notamment du niveau de diplôme visé, du pays où vous résidez actuellement et de votre nationalité :

    • Si vous êtes ressortissante d’un pays membre de l’Union européenne, vous devez suivre la même procédure d'inscription qu'un étudiant français.
    • Si vous résidez actuellement dans l’Union européenne mais que n'êtes pas ressortissante d’un pays membre de l’Union européenne, vous devez :
      • déposer un formulaire de demande appelé “demande d'admission préalable (DAP)” pour vous inscrire en première année universitaire
      • contacter directement l'établissement concerné pour vous inscrire directement dans les niveaux supérieurs à la première année.
  • Les diplômes que vous avez obtenus dans un autre pays peuvent être reconnus en France sous certaines conditions.

    Pour en faire la demande, vous devez contacter le service chargé de délivrer les documents permettant de faire reconnaître les diplômes dans la majorité des domaines, appelé “centre ENIC-NARIC” :

    • s’ils sont en charge du domaine de votre diplôme, ils pourront vous indiquer la procédure à suivre
    • s’ils ne sont pas en charge du domaine de votre diplôme, ils vous orienteront vers le service compétent.
  • Il est généralement demandé d’inclure dans son dossier de candidature :

    • Un document appelé “Curriculum Vitae” ou “CV” détaillant vos expériences professionnelles, les formations que vous avez suivies et les diplômes que vous avez obtenus.
    • Un courrier appelé “lettre de motivation” expliquant pourquoi vous postulez à ce programme universitaire et pourquoi vous pensez être une bonne candidate.
    • Des copies des diplômes que vous avez obtenus. Si vous les avez fait reconnaître en France, joignez également les documents associés.
    • Un document appelé “certificat” attestant de votre niveau en français. Pour obtenir ce document, vous devez passer un examen dans un centre. Vous pouvez chercher un centre d’examen près de chez vous sur ce site.

    Si vos documents ne sont pas en français, ils doivent d’abord être traduits par un traducteur expert appelé “traducteur assermenté” :

    • La traduction est payante et coûte entre 30 et 80 euros par page en moyenne.
    • Pour obtenir une liste de “traducteurs assermentés” dans votre langue, vous pouvez chercher sur internet ou demander à l’ambassade de votre pays en France. En revanche, si vous êtes réfugiée politique en France, vous ne devez faire aucune démarche auprès des autorités de votre pays d’origine. Veuillez plutôt contacter une organisation offrant des services gratuits appelée “association” spécialisée dans le droit des réfugiés.

Me faire aider

En France, des services sont disponibles pour vous soutenir, vous conseiller et vous accompagner dans vos démarches. La plupart sont gratuits.

  • Pôle Emploi” informe et accompagne le public dans les démarches de recherche d’emploi et de création d’entreprise sous certaines conditions. Ils gèrent également les allocations de chômage françaises appelées “allocations de retour à l’emploi”.

    • Ce service est gratuit.
    • Pour être accompagnée, vous devez d’abord vous inscrire en ligne. Vous recevrez ensuite une convocation à un rendez-vous dans une agence proche de chez vous.
    • Langue disponible : français principalement.
    • Contact : l'inscription se fait en ligne sur leur site. Si vous avez besoin de les contacter, il existe plusieurs moyens :
      • vous pouvez leur envoyer un e-mail depuis votre espace personnel après avoir créé votre profil en ligne
      • vous pouvez leur téléphoner au 3949, numéro gratuit disponible le lundi, mardi et mercredi de 8h30 à 16h30, le jeudi de 8h30 à 12h30 et le vendredi de 8h30 à 15H30
      • vous pouvez vous rendre directement dans une agence près de chez vous sans rendez-vous le matin.
  • Les professionnels sociaux appelés “travailleurs sociaux” et “assistants sociaux” sont des professionnels qui accompagnent les personnes dans leurs démarches administratives et les aident à trouver des solutions en fonction des difficultés auxquelles elles sont confrontées.

    • Ces services sont gratuits.
    • Vous pourrez prendre rendez-vous pour recevoir des conseils personnalisés en fonction de votre situation et vous aider dans les démarches à faire, par exemple : demande d’aides financières d’Etat, demande de logement social, inscription au service national d’accompagnement pour les personnes sans travail “Pôle emploi”, etc.
    • Langue disponible : français principalement.
    • Contact : vous pouvez faire une demande de rendez-vous avec un “travailleur social” ou “assistant social”

Les informations ci-dessus ont été rédigées avec la plus grande attention. Cependant, elles ne sont pas destinées à remplacer les conseils que vous pourriez recevoir de professionnels. Les lois et procédures changeant régulièrement, il est important de consulter des professionnels qualifiés dans ce domaine.

You may also be interested

Apprendre le français

En France, très peu de services et formulaires sont disponibles en d’autres langues que le français…

Faire garder ses enfants de moins de trois ans

En France, l’école est obligatoire pour tous les enfants à partir de trois ans. Si vos enfants ont…

Demander des aides financières de l'Etat

Il existe de nombreuses aides financières proposées par les organismes publics français pour venir…

Pour contacter la Police :

Défiler vers le haut